Entretien avec Sylvain, 33 ans, éleveur de veaux (dans le 35)

Les vitelliers eleveurs

Présentez-nous votre exploitation.

Je suis installé depuis mai 2009 comme éleveur de veaux. Mon exploitation permet d’accueillir 800 bêtes que j’élève pendant 6 mois, selon un cahier des charges strict fourni par le GIE Les Vitelliers.

Pour vous, ce cahier des charges est-il un véritable atout ?

Oui, car dès l’arrivée des veaux, le mode d’élevage est entièrement géré par le GIE qui nous donne un plan d’alimentation et apporte un suivi technique. Un technicien passe 1 à 2 fois par semaine pour contrôler que tout se passe bien et me guider dans mon élevage.

Êtes-vous également force de proposition sur votre mode d’élevage ?

Oui, le GIE est vraiment à l’écoute des éleveurs. Je souhaitais construire un bâtiment adapté à ma façon d’élever les veaux et préférais étaler les arrivées des petits pour avoir le temps de bien m’en occuper au départ. Le GIE m’a fait confiance en répondant à mes attentes.

“Tout est mis en œuvre pour obtenir les meilleurs résultats possibles et garantir une viande de qualité.”

C’est une collaboration gagnant-gagnant ?

Oui, tout est mis en œuvre pour obtenir les meilleurs résultats possibles et garantir une viande de qualité.

Selon vous, comment l’élevage de veau va-t-il évoluer en France ?

C’est très difficile à savoir : on constate une diminution de la consommation de veau depuis quelques années, surtout l’été. La filière nécessite une communication plus soutenue notamment à cette saison. D’autant que le veau est aussi très bon grillé.

C’est ainsi que vous l’appréciez ? Quel est votre morceau préféré ?

La côte de veau grillée au barbecue et relevée d’épices, c’est excellent.

Retour aux Témoignages

LES VITELLIERS

L’engagement qualité de toute une filière